Poursuite de carrière

Poursuite carrière

Poursuites de carrières possibles

Les carrières possibles pour les docteurs sont très diversifiées. Dans tous les domaines, le monde actuel fait face à de nombreux défis pour lesquels des approches nouvelles sont à inventer, explorer ou développer.

Les docteurs, par leur expérience de conduite d'un projet de recherche, ont acquis la capacité à aborder des problématiques complexes, à gérer l'incertitude, à appréhender un nombre important d'acteurs aux attentes diverses, à agir dans des environnements changeants, etc. 

Grâce à leurs compétences, les docteurs sont des professionnels hautement qualifiés à même de diffuser la pratique de la recherche, de l’innovation et de la transmission des connaissances dans l’ensemble du tissu socio-économique, en France comme à l'étranger, dans le secteur public, privé et associatif, de la start-up à l'entreprise multinationale en passant par les administrations publiques et les ONG internationales.

Le champ des possibles est très ouvert, ce qui ne signifie pas pour autant que la poursuite de carrière en sortie de doctorat soit sans embûches. La première clé de réussite réside dans un projet professionnel mûrement réfléchi, basé sur une bonne connaissance du marché de l'emploi dans ses domaines d'activité. 

Exemples de poursuites possibles 

  • Post-doctorat
  • Ingénieur de recherche 
  • Enseignement
  • Création d’entreprise

Suivi des diplômes de l'école doctorale

Les données relatives au suivi des docteurs sont recueillies pour l’ensemble des écoles doctorales par le Collège Doctoral de Bretagne et mises en lignes sur son site.

L’analyse de ces données est réalisée par le bureau de l’école doctorale et permet d’extraire de précieuses informations concernant l’insertion professionnelle des docteurs, le type des emplois occupés, les secteurs d’activités, l’internationalisation du doctorat, le salaire médian, etc. 

Les résultats de l’analyse sont transmis aux unités de recherche rattachées et présentés chaque année au Conseil de l’école doctorale, lors de sa réunion de bilan, pour nourrir la réflexion sur les actions à mener, afin d’améliorer ses indicateurs de performance. En agrégeant ces résultats avec les retours des anciens doctorants sur les manques éventuels durant leurs thèses ou sur la pertinence de l’offre de formations transversales/professionalisantes, le Conseil prend des décisions concernant le fonctionnement de l’école doctorale, ainsi que l’encadrement et la formation des doctorants. 

Ces résultats sont aussi présentés lors des réunions de rentrée de l’école doctorale, afin de permettre aux nouveaux doctorants de mesurer la qualité et l’efficacité du dispositif doctoral qui les accueille, ainsi que de les aider à se projeter dans l’après-thèse et affiner leur projet professionnel.